Contact : +33(0)473 17 02 17 ou/or videoformes@videoformes.com

Golnaz Behrouznia

Golnaz Behrouznia (Iran)

Lumina Fiction #2

Création produite en résidence à VIDEOFORMES avec le concours de Clermont Auvergne Métropole dans le cadre de sa politique de création, et le soutien de la Drac Auvergne-Rhône-Alpes / 2017
.
Un projet de Golnaz Behrouznia
.
Design sonore et gestion d’interactivité par François Donato, membre d’éOle, collectif de musique active
.
Label (2=3)

Label (2=3) Espace Croisé + VIDEOFORMES
Un centre d’art contemporain et une manifestation d’art vidéo et numérique font le choix de collaborer pour valoriser l’émergence de nouveaux talents dans une expression artistique qui est à son mieux lorsqu’elle s’expose. Des artistes choisis en commun sont exposés dans le cadre du festival international VIDEOFORMES et dans le programme des expositions de l’Espace Croisé. Les artistes choisis bénéficient de l’attention des directeurs artistiques des deux structures et voient leurs œuvres proposées à la diffusion à l’étranger.
Eric Deneuville, directeur de l’Espace Croisé
Gabriel Soucheyre, directeur de VIDEOFORMES

A l’origine de son travail de plasticienne, il y a l’intérêt que porte Golnaz Behrouznia depuis toujours aux sciences naturelles, à l’observation de la vie microscopique et à travers elle à la vie dans toutes ses dimensions. Aujourd’hui c’est avec sa vision artistique qu’elle renoue avec sa passion pour le vivant. Les médias qu’elle choisi, la sculpture, l’installation vidéo, le dessin sont tous mis au service de cette idée : créer un monde hybride, à la rencontre du biologique et du plastique

Lumina Fiction est une œuvre multimédia, immersive et interactive, qui fait vivre aux spectateurs un voyage à l’intérieur d’un monde imaginaire, que l’on pourrait décrire comme une fiction biologique. Dans un lieu spacieux et obscur, une structure spatiale composée des couches d’un voile translucide, occupe l’espace comme une architecture organique flottante. D’infimes créatures lumineuses, chimériques et imaginaires, prennent vie sur les voilages de ce corps géant, évoluent et se déplacent, mettant en scène et donnant vie à une fiction biologique en perpétuel changement. Des ambiances sonores émergent discrètement et évoluent suivant les états de cet univers. A la fois autonome et sensible à la présence extérieure, cet écosystème fictif déclenche des réactions visuelles et sonores et évolue suivant les comportements des visiteurs.

Lumina Fiction propose une création, un système, inspiré des principes de vie et d’un écosystème réel, et utilise les nouvelles technologies pour incarner ces comportements inspirés du réel biologique.

Lumina Fiction a été imaginé grâce aux échanges entre Golnaz Behrouznia et son collaborateur François Donato, programmateur informatique et créateur sonore, ainsi que d’autres échanges de l’artiste avec les membres du laboratoire LRSV de l’INRA, et l’équipe Vortex de l’IRIT.

La première version a été créée en avril 2015 avec le soutien du DICRÉAM, produite par la structure Les Mille Tiroirs à Pamiers, et programmée dans la 11ème édition de l’événement “Croisements Numériques” à Saint-Nazaire, ainsi qu’à l’exposition “Hémisphères” du Cda d’Enghien et à la Biennale des Bains Numériques 2016.

Lumina Fiction #2 représente une étape d’évolution pour ce projet. Cette deuxième version sera une fiction biologique dotée de Mémoire : une capacité de mémorisation de son expérience avec son environnement – une œuvre qui n’est pas tout à fait la même entre le début et la fin de sa présence dans un lieu. Son comportement sera ainsi lié à sa perception mémorielle.

Née en 1982 à Shiraz, Golnaz Behrouznia s’est orientée depuis toute jeune dans les arts visuels. Suite à ses études aux Beaux-Arts de Téhéran elle poursuit son travail en tant qu’artiste professionnelle en Iran et participe à plusieurs expositions collectives et individuelles et a remporté plusieurs prix lors de biennales et festivals.
En 2008, elle a décidé de venir en France pour poursuivre son cursus artistique. Passionnée par le multimédia, elle a fait des études en création numérique à Toulouse. Depuis 2010, elle a ainsi présenté ses travaux sous forme d’installations vidéo interactives, de dessins et de sculptures, dans des lieux différents comme le musée « Les Abattoirs », la « Salle des Illustres » et « Ciam-La Fabrique » à Toulouse, la salle « Aubette » à Strasbourg, le salon « PAD » , l’exposition « Vita Nova » à Paris, la biennale « Bains Numériques » à Enghien les bains, l’exposition « Croiser l’art, la science et l’environnement » en Tunisie et l’exposition « Are We Already Gone » à New York. »

Pour plus d’informations : www.golnazbehrouznia.com

EXPOSITIONS, du 16 mars au 1er avril

Galerie de l’Art du Temps, Chapelle de l’Oratoire

14 rue de l’Oratoire, Clermont- Ferrand

Du mardi au samedi de 10h à 18h, dimanche de 14h à 18h

Chapelle de l’Oratoire